Quand commencer le portage ?

Le fait de porter un bébé constitue une pratique qui devient progressivement répandue dans tous les foyers. À part les vertus qu’il apporte sur le développement infantile, il offre une meilleure liberté de mouvement au porteur. De manière plus brève, le portage du bébé peut s’appliquer dès la naissance, mais cela nécessite une certaine précaution.

Le portage du bébé dès sa naissance

Le portage du bébé contre vous peut parfaitement se faire dès sa naissance, mais vous devez respecter certaines règles de sécurité. En profitant d’un contact corporel, vous devez rassurer le nouveau-né. Cependant, vous devez vous servir d’un bandeau chaud et doux pour la réalisation d’une peau à peau. Cela lui offre un meilleur apaisement, lors de sa première période de vie à l’extérieur de l’utérus.

Pourtant, il est extrêmement crucial de bien choisir votre écharpe. Cela contribue à la limitation des risques de réactions allergiques. Afin d’y parvenir, il est de loin préférable de miser sur une écharpe d’excellente qualité. Vous devez mettre en avant les matières douces et naturelles, bio si possible.

Les modes de portage qui s’adaptent au développement du bébé

Le portage de bébé sur le côté peut se faire lorsqu’il commence à tenir sa tête et arrive à toucher ses orteils. En général, l’intervention peut se manifester entre son troisième et son quatrième mois. Cet âge constitue la période pendant laquelle sa curiosité se réveille. Par ailleurs, le portage sur la hanche lui offre une meilleure observation sur son environnement. De toute façon, vous pouvez notamment essayer de le porter sur le dos.

Lors du portage de votre bébé, assurez-vous qu’il se retrouve dans votre sens de marche. Cela participe à la prévention de sa déstabilisation sur le plan physique et psychique, lors de son développement.

Miser sur les porte-bébés physiologiques

Lorsque vous choisissez votre porte-bébé, assurez-vous que ce dernier offre une posture qui respecte l’anatomie de votre bébé. Plus précisément, votre bébé doit s’asseoir parfaitement sur les fesses, ce qui est le cas contraire sur certains porte-bébés classiques. Ses jambes doivent naturellement être pliées et relevées, de sorte qu’elles prennent la forme d’un « M ». Vous devez également rassurer la souplesse du tablier ou du dossier.

Avant de procéder à l’achat de votre porteur, le modèle choisi doit disposer des réglages indispensables pour un meilleur positionnement du porte-bébé. D’autant plus, il doit s’adapter idéalement à sa corpulence. Certains modèles de porte-bébés physiologiques requièrent un insert pour s’adapter aux nourrissons.

La meilleure posture pour le portage d’un bébé

Certains porte-bébés sont homologués pour s’adapter aux bébés, dès leur naissance. La majorité d’entre eux offrent de nombreuses postures de portage, telles que :

  • Assise face au porteur
  • Assise sur le côté, que l’on appelle également la position latérale
  • Tournée face au public

Les deux dernières options ne sont recommandées qu’à partir de son sixième mois. Toutefois, il est toujours judicieux de choisir le portage face à vous. Il est constamment évident que cette posture offre un meilleur confort pour l’enfant. Cela vous permet de communiquer avec lui à tout moment, tout en ayant un œil sur lui.